Cela faisait un moment qu'elle avait envie d'écrire sur le sujet, mais le temps lui manquait et en même temps les mots lui échappaient.


En effet, elle était ébahie de trouver une caricature de pub transposée dans la vie réelle. 

Elle avait tout de suite "apprécié" ce petit film, d'une petite boite rose, pour ne pas nommer le produit. Pub qui fleurissait chaque printemps en même temps que les reportages sur les maillots de bain, les crèmes amincissantes, de celles qui laissent penser qu'il faut faire attention de n'en pas abuser, si l'on veut pouvoir encore contempler un reflet dans la glace ! 

En regardant ce clip, on pouvait se demander si le choix de la "maman" était vraiment judicieux, parce que malgré le frigo américain bourré jusqu'à la gu.. de ces petites boites roses, elle était plus que plantureuse, dodue, coriace ! On ne pouvait que lui conseiller de croire au miracle.

En attendant, son propos n'était pas de faire l'article de cette petite boite rose ! mais elle devait avouer qu'elle s'amusait du coté excessif de la mama.

La maman au fils, le fils à sa mère, on ne savait plus dans quel sens le dire. En attendant, voir cette mère défendre son fils des griffes de longilignes blondes était comique, le final étant la réponse faite au fils concernant celle qui était la petite amie.

La fin du sketch se terminant sur  la mama qui désigne celle qu'elle pense être la préférée du fils comme étant celle de gauche, le fils qui s'interroge sur le pourquoi de cette réponse et la réplique qui tombe : "parce que je ne l'aime pas " !

Peut on faire mieux ? pas sur ! et bien pour tout dire, cette mère ou son sosie, sa fille l'avait rencontré. En fait, elle avait d'abord rencontré le fils, mais dans ce genre de cas, qui dit fils dit automatiquement mère et cela n'avait pas trainé. Maman décidait des possibles sorties de son fils et chaperonnait toute visite au domicile. Elle avait même fini par apprendre que la mère avait suivi son fils dans sa poursuite d'études, ne le laissant en aucun cas seul dans une ville étudiante, haut lieu de perdition pour les fils à maman.

Ce flirt avait duré tant bien que mal, mais sans jamais aucune décision du garçon. Il ne sortait que sur permission de maman, ne téléphonait que si cela ne contrariait pas maman. Sa fille se demandait même si parfois elle discutait avec le fils ou avec la mère sur la messagerie, étant donné que maman avait accès direct à la page de son fils; C'est d'ailleurs ainsi que le clash avait eu lieu. Maman n'avait pas apprécié certains propos et rien n'avait pu faire qu'elle ne pousse son fils à rompre, pour finalement écrire sur le mur que cela était surement une bonne chose mais que l'important étaient qu'ils restent amis !!

 Victoire de Maman en un round !!