Comment ne pas rire de voir l'hypocrisie de tout un monde qui semble tomber des nues lorsqu'on "découvre" à la une de tous les médias que M. Lance Amstrong était le champion dopé toute catégorie !

Le commun des mortels, le téléspectateur lamba, n'était pas dupe ; mais comme on dit pas vu, pas pris, donc on a pendant des années encensé un menteur, un tricheur, un dopé.

Qui est le plus à blamer ? le menteur ? ou un système, des dirigeants qui préféraient fermer les yeux et recevoir les lauriers ?

Mais ce qui me heurte le plus c'est la triste manie de se dédouanner en "lapidant" l'ancien chouchou. D'un seul coup, on devient vertueux et rigoureux, jusqu'à la prochaine fois car on replongera avec délice dans le même travers.